About us

Dataco, le spécialiste informatique des points de vente

DATACO est le spécialiste des caisses enregistreuses pour l’HORECA et le Retail.

Forts de plusieurs décennies d’expérience et d’un savoir-faire acquis au fil du temps, nous vous assurons un service personnalisé. En effet, notre objectif consiste à vous proposer une offre sur mesure et adaptée à vos besoins.

 Aussi, nous vendons et installons des caisses enregistreuses, tiroirs caisses, imprimantes, scanners, codes barres, terminaux de paiement, monnayeurs, tablettes, biper, balances, accessoires, etc.

 Au-delà de la fourniture et de la mise en place, DATACO vous accompagne. En effet, nous demeurons à votre disposition, et ce en permanence, en vous offrant un service de garde visant à vous assister, vous dépanner.

 De plus, notre société est riche d’une alliance à la force duelle. En effet, aux connaissances maîtrisées depuis 1989, s’ajoutent aujourd’hui le dynamisme et l’innovation qu’offre la fusion avec Plug&Go en 2016. De cette union résulte une complémentarité à même de vous servir davantage, puisque nos compétences s’étendent désormais aux logiciels de gestion.

 Ce sont ainsi pas moins de 6000 clients qui nous ont déjà fait confiance à Liège et en Wallonie.

Nos valeurs fondamentales

et nos avantages

Qualité et performance

Nous visons à vous offrir une qualité de service élevée. Pour ce faire, nous travaillons avec des partenaires de confiance qui proposent du matériel de pointe. Nous désirons vous permettre d’améliorer la performance de votre commerce. En outre, nous délivrons des produits certifiés conformes à la législation en vigueur pour l’HORECA.

Innovation

Nous veillons continuellement à vous offrir du matériel de pointe et un service optimal. En ce sens, nous nous mettons constamment à jour.

Satisfaction client

Nous tenons à exercer notre activité avec conscience et compétence afin de vous satisfaire. Si les produits que nous vous offrons sont de qualité, c’est un service à leur hauteur que nous vous garantissons. Nous vous offrons un accompagnement continu en demeurant à votre service afin de répondre à vos questions ou pallier les éventuels problèmes qui pourraient survenir.

ans d'expérience et de savoir-faire

mille clients qui nous ont fait confiance

milliards de tickets délivrés par les caisses que nous avons vendues

33.114 km2 couverts par notre équipe

Les membres de

notre équipe

Jérôme Tailleur

Jérôme Tailleur

Jérôme est le CEO technico-commercial. Il vous fournira l’ensemble des informations relatives à nos solutions et vous assistera lors de l’installation.

Christian Devos

Christian Devos

Christian est notre technico-commercial. Il vous aidera dès l’installation de votre solution puis vous apportera ses connaissances techniques.

Gilles Vandewalle

Gilles Vandewalle

Gilles est en charge du helpdesk. Il vous assistera en vue de répondre à toutes vos questions éventuelles lors de l’utilisation de votre solution.

Axelle Risac

Axelle Risac

Axelle s’occupe du travail de l’ombre afin de gérer au mieux vos demandes administratives.

Vous avez des connaissances dans l’informatique et une expérience dans la gestion commerciale ?

Envoyez-nous votre CV !

Postuler

FAQ :

les questions les plus fréquentes

À quels secteurs s'adresse DATACO ?

  Nos solutions de caisses s’adaptent à tous les secteurs. Dès lors, nous sommes à même de subvenir aux besoins des commerces de bouche (restaurant, snack, glacerie, boulangerie, bar), des hôtels, des complexes sportifs mais aussi de tous les commerces de détail (RETAIL).    

Quelle est la nouvelle législation en vigueur, relative au « Système de Caisse enregistreuse » ?

  Fin juin 2016, le SPF Finances a établi de nouvelles règles sur l’introduction et l’utilisation du Système de Caisse Enregistreuse (remplaçant la précédente règle des 10%). Désormais, tout établissement dont le chiffre d’affaires provenant de l’alimentation dépasse 25.000 euros (hors TVA) doit délivrer des tickets de caisse TVA émanant d’une caisse enregistreuse certifiée.      

Qu’est-ce qu’un SCE ?

 

 

Un SCE ou Système de Caisse Enregistreuse est un système composé de trois éléments devant être agréés par le SPF Finances.

  • Un Système de caisse : la caisse ou l’ordinateur contenant le logiciel de caisse ;
  • Un module de contrôle : la boîte noire, connectée en permanence au Système de Caisse ;
  • Une carte personnalisée ou Vat Signinf Card : une smartcard à introduire dans le module de contrôle. Elle devra être commandée auprès du SPF Finances.

Le SCE reçoit les données de toutes les opérations que vous encodez dans la caisse, y compris les modifications de commande. Lors de l’établissement de l’addition, la smartcard verrouille les données et le module de contrôle produit une signature unique, qui est imprimée sur le ticket SCE.

Dois-je utiliser un SCE ?

Actuellement, seul le domaine HORECA est soumis à la législation relative au SCE. À partir du 1er juillet 2016, tout établissement dans lequel des repas sont consommés et dont le chiffre d’affaires (hors TVA) dépasse 25.000 euros doit délivrer un ticket de caisse TVA via un SCE. Cette nouvelle réglementation en vigueur remplace la règle des 10%. Les exceptions et tolérances concernant la partie hôtel, sous-traitance et cantine d’entreprise, par exemples, restent d’application. À noter que la livraison de repas et/ou de boissons fournis sur place ou à emporter (sans service supplémentaire) n’est pas considérée comme un service de restaurant. Dès lors, ne sont pas concernés par la SCE les purs restaurants à emporter (un bar mobile) ou un traiteur ne faisant que délivrer des repas (un boucher ou un cafetier livrant des repas préparés).  

Si je ne dépasse pas le CA annuel de 25.000 euros, dois-je délivrer une souche TVA ?

Depuis le 1er juillet 2016, tous les établissements servant des repas sont tenus de délivrer soit un ticket TVA (via une caisse enregistreuse certifiée), soit une souche TVA. Cette obligation s’applique à tous les types de repas servis qui sont consommés sur place. Elle vaut donc également pour les « repas légers », pour lesquels les établissements étaient précédemment dispensés de fournir un document de contrôle, et ce depuis 2015.  

Quelles sont les sanctions pour le non-respect de la loi concernant les SCE ?

Si vous n’utilisez pas un SCE, vous risquez d’être redevables d’une amende :

  • 1re infraction : 1500 euros. À la suite d’une première infraction, vous disposez de 3 mois pour activer un SCE dans votre établissement. Si vous dépassez ce délai, vous obtiendrez une 2e infraction ;
  • 2e infraction : 3000 euros ;
  • Suivantes : 5000 euros.

Si vous ne délivrez pas un ticket SCE ou une souche TVA, vous serez redevables d’une amende :

  • 1re infraction : de 50 à 500 euros ;
  • 2e infraction : de 125 à 1250 euros ;
  • Suivantes : de 250 à 5000 euros.

L’utilisation d’une caisse enregistreuse non autorisée est passible d’une amende :

  • 1re infraction : 1000 euros ;
  • 2e infraction : 2000 euros ;
  • Suivantes : 3000 euros.
Quid des contrôles ?

Depuis le 4 juillet 2016, le SPF Finances a lancé une action de contrôle proactive dans le secteur de l’HORECA. À la suite de ces visites, fin décembre 2016, le journal « Le Soir » rapporte qu’alors 2/3 des établissements n’étaient pas équipés d’une SCE. Désormais, le SPF Finances planifie les visites des contrôleurs, qui se rendent également en Wallonie, notamment en province de Liège. S’il arrive qu’un simple avertissement soit donné, il apparaît que d’autres contrôles sont plus stricts.  

Combien coûte un SCE ?

Le prix d’un Système de Caisse Enregistreuse varie selon vos besoins. Pour un système de caisse enregistreuse certifié, nous vous proposons un prix plancher de 1000 euros. Pour un système tactile complet, nous avons des solutions dès 2500€. Demandez dès à présent votre devis ou réservez votre rendez-vous démonstration !    

Quelles modifications pour l’HORECA ?

Avant la promulgation de la législation relative au « Système de Caisse enregistreuse », chaque établissement HORECA devait émettre une souche TVA ou réaliser une facture pour tout repas servis. Aujourd’hui, les repas ne sont plus les seuls concernés. Dès la mise en place d’un SCE, toutes les opérations liées à l’alimentation doivent y être encodées. Il en va ainsi des :

  • repas servis sur place ;
  • repas à emporter (pizza, frite, sandwich, glace, etc.) ;
  • repas livrés ;
  • boissons consommées sur place ;
  • banquets avec services.

Chacun de ces services requiert l’émission d’un ticket TVA. De plus, doit être édité un Z quotidien. Celui-ci est un récapitulatif des tickets TVA délivrés durant la journée. Le Z doit être encodé dans le dossier comptable. En revanche, la gestion des recettes journalières par le biais d’un livre des recettes n’est désormais plus obligatoire.

Quels sont les avantages fiscaux et les primes de la SCE ?

 

 

La nouvelle réglementation dans le secteur HORECA consiste en l’utilisation obligatoire d’une SCE. Cette mesure, qui suit l’accord de 2009 entre le gouvernement d’alors et le secteur consistant à la baisse de la TVA, vise à lutter contre la fraude et le travail au noir. Toutefois, en compensation à l’instauration de la SCE, les employeurs de l’HORECA peuvent bénéficier de deux avantages.

Tout d’abord, l’employeur du secteur HORECA peut bénéficier d’une diminution des cotisations de sécurité sociale patronales pour une occupation à temps plein. Cette réduction s’applique jusqu’à 5 travailleurs fixes à temps plein. Son montant oscille de 500 (pour les travailleurs âgés de plus de 26 ans) à 800 euros (pour les travailleurs âgés de moins de 26 ans) par trimestre et est accordé pour une durée indéterminée. Votre entreprise est concernée si :

  • –  vous disposez d’une SCE ;
  • –  vous employez moins de 49 travailleurs ;
  • –  vous enregistrez la présence des travailleurs en utilisant le SCE ou le système alternatif d’enregistrement des présences.

 

Ensuite, depuis 2013, les cotisations sociales pour les travailleurs occasionnels sont réduites. En effet, deux nouveaux forfaits avantageux sont apparus : d’une part, un forfait horaire de 7,5 euros (jusqu’à 45 euros par jour) ; d’autre part, un forfait journalier de 45 euros.

Pour d’autres précisions, consultez notre article à ce sujet.

 

 

Une facture peut-elle remplacer un ticket SCE ?

Non, toutes les activités HORECA doivent être enregistrées au moyen d’un SCE. Afin de garantir l’encodage de toutes les opérations dans le SCE, le ticket SCE ne peut jamais être remplacé par une facture. Autrement dit, même si vous délivrez une facture, vous serez tenus d’émettre un ticket SCE. Toute facture devra être répertoriée dans votre facturier de sortie. Puis, lors de votre déclaration à la TVA, le montant de cette opération doit être porté en diminution du chiffre d’affaires total repris par le SCE.  

Que faire en cas de panne du SCE ?

  Afin de remédier à la panne, contactez-nous. Nous demeurons à votre disposition ! Ensuite, envoyez un mail à votre contrôleur TVA. Cette opération doit être réalisée dans les 2 heures qui suivent la panne. En attendant la fonctionnalité de votre SCE, utilisez votre ancien carnet de souches TVA. Si vous être un nouvel établissement, vous êtes dans l’obligation d’avoir une réserve de souches TVA, utilisables le cas échéant. Dès que votre SCE sera à nouveau opérationnel, informez-en votre contrôleur TVA. En outre, indiquez le nombre de souches TVA utilisées.    

Demandez

conseil gratuitement

Vous souhaitez parler à un de nos expert ? Remplissez simplement le formulaire ci-dessous et l’on vous recontactera très rapidement. Vous pouvez également nous téléphoner au 04/243.42.00 si vous préférez !

Envie de rester informé ?

Notre équipe se charge de vous tenir au courant des dernières informations susceptibles de vous intéresser. Laissez-nous votre adresse mail.